« Je le veux » d’Élisabeth kennedy

C’est un livre savoureux, agréable à lire, rempli de bonne humeur et d’humour. De très bons mots sont choisis pour décrire les scènes de sexe. Ce n’est jamais vulgaire et il s’en dégage une sorte de subtilité que l’on retrouve très souvent dans les comédies romantiques américaines. Ça parle d’amitié, de beaucoup de sexe, de la conception que l’on peut avoir sur la liberté sexuelle, de la prise de décision, de travail, des blessures de l’enfance, de l’alcool, de la conception du mariage et plus généralement de l’Amour.

Lily est une femme qui aime les beaux mecs et ne se prive pas de pratiquer beaucoup de sexe. Pas besoin de connaître une personne pour le désirer.

Invitée dans un restaurant par un galant, elle tombe par hasard en allant aux toilettes, sur Will. Naît le grand amour et trois jours de superbes ébats, de corps-à-corps, sans travailler. Fou amoureux, Will décide de l’épouser. Elle fond sous son charme et n’arrive pas à décliner cette demande. Elle continue malgré tout, d’accumuler ses rencontres d’un soir.

Quelques soient ses décisions, son amie, Freddy, la soutient et l’accompagne toujours dans leurs soirées de débauche. Tout bascule, le jour où elle découvre que l’amour de sa vie, l’homme qu’elle croyait parfait, menait la même vie qu’elle et collectionnait lui aussi des rencontre d’un soir.

Tout se bouscule dans sa tête à quelques jours du mariage…..

Nous n’allons pas tout vous raconter, et sommes unanimes pour vous inciter à vous procurer ce livre.

Ça peut être un beau livre à lire au bord de la piscine, à la plage, sous une tente, etc.

Extrait :

«  J’ai entrepris des recherches et je n’ai trouvé aucune conclusion scientifique prouvant que la monogamie était dans nos gênes. C’est un mythe perpétué par notre environnement socioculturel : religieux, politique ou artistique. »

Rendez-vous sur Hellocoton !
www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Laisser un commentaire